Si vous rêvez d’acheter un Smartphone pas cher, le Motorola Moto E 4G est la bonne affaire. En effet un an après la sortie du Moto E en 2014, la firme Motorola ne s’est pas ennuyée. Elle débarque cette année avec son digne successeur qu’elle a nommé Moto E 4G. Il vient avec des arguments solides à savoir un design charmant, une fiche technique de son rang, et une connectivité haut débit. À travers notre test du Motorola Moto E 4G, nous allons décortiquer ce terminal afin de vous aider à faire votre choix parmi la multitude de téléphones d’entrée de gamme que l’on retrouve sur ce vaste marché.

Design du Motorola Moto E 4G Motorola Moto E 4G - NousTestons 5

La gamme E de Motorola n’a jamais été un modèle de beauté et d’élégance, et nous n’attendions pas monts et merveilles de ce point de vue sur le Moto E 4G. C’est à peine si on le remarque avec son petit gabarit et ses coloris Blanc ou Noir passe-partout. Il faut avoir le Smartphone en main pour pouvoir apprécier son design.

Le téléphone monte jusqu’à 12,3 mm d’épaisseur au centre de l’appareil et n’excède pas les 5,2 mm sur les côtés. Vraiment idéal pour la prise en main. Le léger bémol concerne le poids qui est de 145 g, il faudra donc un temps d’adaptation pour évacuer la légère sensation de lourdeur. Par ailleurs, même si les courbes de la coque en plastique peuvent améliorer la préhension du mobile, elle donne un effet « cheap » qui n’enlève rien à sa solidité. Le châssis inamovible et mat évitera l’apparition des traces de doigts. Il accueille l’appareil photo qui se sent seul sans son fidèle ami (flash LED). Juste en dessous de celui-ci, on peut voir le logo du constructeur.

La touche Power striée et les touches de contrôle du volume sont postées sur la tranche droite de l’appareil. Du côté gauche, le port Micro SD et le tiroir dédié à la micro-SIM sont tapis sous le cerclage amovible du Smartphone qu’il est possible de changer avec des versions colorées.

Le port micro-USB sur la tranche inférieure et la prise jack à l’opposé ne souffrent d’aucun souci particulier. Cependant, on remarquera une finition discutable au niveau du haut-parleur frontal qui n’est pas exactement aligné avec l’espace qui lui est réservé, et a été combiné avec l’écouteur interne (pour les appels). Il est situé au-dessus de l’écran, entre la webcam et les capteurs (proximité/luminosité) et diffuse le son directement vers l’utilisateur sans risque d’être couvert. Vous allez apercevoir juste en bas, les habituelles touches « Arrière », « Menu » et « Multitâche ».

Écran du Motorola Moto E 4G

Motorola Moto E 4G - NousTestons 6Pas toujours facile, quand on est habitué aux écrans de 5 pouces et plus, de revenir à la dalle de 4,5 pouces du Moto E 4G. C’est un écran IPS LCD entièrement tactile qui est protégé par une vitre Gorilla Glass 3. Sa modeste définition qHD de 960 x 540 pixels ne peut logiquement pas prétendre à une densité meilleure que les 245 points par pouce qu’il affiche.

Ce n’est pas vraiment fameux, mais le Moto E 4G n’en reste pas moins parfaitement utilisable au quotidien. Cette densité montre juste ses faiblesses lors de la consultation de sites Web, ou encore pour la lecture des vidéos de haute qualité. Vous avez tout de même des angles de vision satisfaisants, même si l’on constate sous certaines inclinaisons une tendance à s’assombrir.

Les couleurs sont homogènes, le blanc ne tirant qu’à peine vers le jaune, et la luminosité est appréciable pour une utilisation même en plein soleil. Les reflets ne sont pas excessifs, notamment grâce au positionnement de la vitre près de la dalle tactile, ce qui augmente l’effet de qualité que procure l’ensemble. Les quelques décalages occasionnels qui apparaissent sont plus dus à la configuration de l’appareil qu’à son écran. Avec un retard tactile de 125 ms et la luminosité maximale à 368 cd/m², il est très loin de ce que l’on voit d’habitude.

Ce faux pas se révèle être une vraie entorse en jouant aux jeux d’action plus exigeants. Toutefois, cela se comprend quand on sait qu’on est en face d’un portable du segment de la petite classe. Nous n’en tiendrons donc pas rigueur à Motorola.

Du côté de la colorimétrie, nous avons un delta E de 3,7 de même qu’une température des couleurs mesurée à 6666 kelvins qui se rapproche de la perfection (6500 kelvins). Un rappel, le delta E mesure l’écart entre une couleur que l’on peut qualifier de « parfaite » et cette même couleur affichée par le terminal. Plus il se rapproche de 0, plus le rendu des couleurs sur l’écran est fidèle.

Logiciel et Performances du Motorola Moto E 4G Motorola Moto E 4G - NousTestons 1

Le Moto E 4G est allé chercher du côté d’Android 5.0.2 Lollipop. On retrouve donc avec plaisir la toute dernière version de l’OS de Google. Son interface « Material Design » apporte un joli vent de fraîcheur avec ses tons colorés. Le Play Store est évidemment accessible sur ce même accueil.

Motorola a naturellement ajouté quelques fonctions maison telles que « Moto ». Cette application fait office d’assistant virtuel. Elle permet en effet d’un geste du poignet d’activer la fonction photo et également de consulter les notifications même quand le terminal est en veille. L’affichage des notifications sur l’écran verrouillé en blanc pendant quelques secondes, est également un avantage incontestable. Dommage qu’il ne soit pas assisté par une diode d’alerte. Celle-ci manquera cruellement à ceux qui n’aiment rater aucun message quand leur téléphone est en mode silencieux.

Quant à la fonction Migrate, elle donne la possibilité de transférer les contacts depuis un ancien téléphone vers son Moto E 4G. L’avantage d’une telle configuration logicielle est que vous n’aurez plus à vous échiner pour avoir accès à vos anciennes données.

Le chipset Qualcomm Snapdragon 410 est un modèle quadcore, dont les cœurs reposent sur l’architecture 64 bits Cortex-A53 et se trouvent cadencés à 1,4 GHz chacun. Le tout est soutenu par son unique Go de mémoire vive et une puce graphique Adreno 306, ce qui est d’un poil capricieux pour le multitâche acharné. Cependant, il est difficile de snober le Moto E 4G en utilisation classique.

Si on veut bien ignorer que le téléphone a tendance à chauffer, on pourra affirmer que le Moto E 4G s’en sort avec honneurs. Il est au même niveau, à peu de chose près qu’un Galaxy A5 pourtant commercialisé au double de son prix, et tient la distance face à des Smartphones nettement plus chers. Il fera tourner sans broncher des petits jeux 2D sans ralentissements majeurs, mais pour les plus gourmands tels que Real Racing 3 ou Candy Crush Saga, il ne s’est pas montré à la hauteur. Au quotidien toutefois, tout se passe sans encombre, si ce n’est que les applications sont parfois un peu lentes à se lancer.

Le Moto E 4G profite logiquement des goûts actuels concernant la connectivité. C’est donc sans remue-ménage que vous aurez à capter la 4G, sans parler de la qualité des appels qui est tout aussi satisfaisante. L’avantage des Smartphones compatibles à la 4G est qu’ils permettent de donner une nouvelle dimension à de très nombreux usages comme télécharger un album de musique ou un film à la vitesse de la lumière. L’autre bénéfice tout aussi important est qu’il vous permettra de profiter de toutes les dernières innovations technologiques. Vous aurez ainsi la possibilité de partager la connexion de votre Smartphone vers votre PC au cours d’un déplacement afin de travailler sans faire face à un problème de fluidité.

Côté GPS, le Moto E 4G s’en sort globalement sans encombre. En mode avion, il parvient à fixer à froid ses premiers satellites en 52 secondes. C’est moins bien que les Smartphones haut de gamme, mais beaucoup mieux que la plupart des terminaux à bas prix équipés de puces concurrentes. La compatibilité au Bluetooth et au WiFi est évidente, et nous ne regrettons pas pour autant l’absence du NFC dans cette classe de compétitions où se trouve le Moto E 4G.

Le Moto E 4G est équipé d’une batterie de 2390 mAh qui permet de tenir une bonne journée et demie en utilisation classique loin d’une prise. De plus, Lollipop a l’avantage d’embarquer un système d’économie d’énergie. Le mobile atteint donc plus de 20h en appel, plus de 12h en surf 4G et plus de 11h en lecture vidéo. Un véritable bonheur pour les voyageurs invétérés. On peut aussi ajouter que Motorola propose un mode silencieux de nuit, lequel pourra permettre d’économiser quelques pourcentages de batterie. Le Smartphone peut donc se frapper la poitrine en termes d’autonomie devant ses antagonistes.

Appareil photo du Motorola Moto E 4G Motorola Moto E 4G - NousTestons 8

Le portable s’appuie sur un capteur de 5 Mpixels sans flash, avec une ouverture de f/2.2 de même qu’un mode HDR. La mise au point peut s’effectuer manuellement, et le petit carré correspondant à l’exposition est visible, sans pourtant pouvoir être déplacé. Celui-ci détermine où est mesurée l’exposition pour qu’ensuite, il soit glissé d’un endroit à l’autre. Impossible d’appuyer simplement sur l’objet à mettre en focus. Essayez et vous actionnerez aussitôt la prise.

Les boutons du volume peuvent servir aussi au déclenchement du capteur. On obtient finalement des clichés décents, même s’ils manquent de détails. Néanmoins, ce défaut est moins gênant pour les photos prises dans des conditions de nette luminosité. C’est-à-dire qu’il faut le juste milieu, ni plus ni moins, pour obtenir des images acceptables. Pour les solfiés, il y a un capteur frontal VGA de 0,3 Mpixels que l’on évitera d’utiliser, sauf en cas d’extrême nécessité, pour les visioconférences sur Hangouts et Skype, car l’affichage est grossier. Motorola ne peut donc pas s’enorgueillir de sa webcam datant du moyen âge. Même si c’est un raté de la part du constructeur, il constitue tout de même une petite évolution vis-à-vis de son prédécesseur, le Moto E.

Pour ce qui est de la capture vidéo, nous avons apprécié le fait que Motorola ait revu à la hausse la définition qui passe à 720 pixels, contre un honteux 480 pixels chez son prédécesseur. Bien évidemment, tout comme pour les clichés, les enregistrements manquent un peu de précision, de stabilisation et de fluidité.

Fiche technique du Motorola Moto E 4G

N° d'identificationB00TYEGUYS
EcranIPS LCD 4.5"
Résolution960 x 540 pixels
Capteur avant - arrière0,3 Mpixels - 5 Mpixels
SystèmeAndroid Lollipop 5.0.2
ProcesseurSnapdragon 410 - 1.2 GHz Quad-Core 1.4 GHz
Mémoire vive - interne1 Go - 8 Go (extensible via carte micro sd)
Connectivité 4G(LTE)/3G+/3G/2G/1G, WiFi b/g/n, Bluetooth 4.0 LE, GPRS
BatterieLi-Ion 2390 mAh
Dimensions (l x L x h) - Poinds66,8 x 129,9 x 12,3 mm
Couleurs disponiblesnoir, blanc

Prix du Motorola Moto E 4G

Au moment de la rédaction de ce test, le Motorola Moto E 4G est proposé au prix le plus intéressant sur Amazon.fr.

À qui convient et Pourquoi dois-je acheter le Motorola Moto E 4G ? Motorola Moto E 4G - NousTestons 2

Le marché de l’entrée de gamme étant en plein essor, les constructeurs se livrent une lutte acharnée dans le seul but de le conquérir. C’est dans cette optique que Motorola propose son Moto E 4G avec une fiche technique, des performances, un écran et un APN corrects pour l’entrée de gamme.

Quoi qu’il en soit, même s’il n’est pas encore à la hauteur du défi qu’il s’est proposé, Motorola a su aiguiser sa flèche pour atteindre le cœur de la concurrence. La compatibilité à la 4G et le bon rapport qualité-prix de ce Smartphone font de lui un compagnon agréable au quotidien. Et c’est bien là, le principal atout du Motorola Moto E 4G.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY