En juin prochain, un nouveau-né entrera dans la famille des appareils photo numériques : le Nikon D7500. Malgré son âge avancé, le constructeur japonais, bientôt centenaire, ne perd pas la main et continue de surprendre sa clientèle avec des bébés numériques très performants. Cette fois-ci, la marque propose un milieu de gamme qui n’est rien d’autre qu’une réincarnation du D500 et du D7200 (l’un des meilleurs appareils photo numériques du moment) du même constructeur dans un châssis plus ergonomique et compact.

Voici la vidéo du lancement du D7500

Le Nikon D7500 récupère les performances du D500 et du D7200

Avec ce D7500 de Nikon, on se croirait en face d’un D500 dans une version plus améliorée. Ainsi, cet appareil reprend le même capteur DX de 20,9 Mpixels et le même processeur EXPEED 5 (avec la même plage de sensibilité : 200 à 51 200 ISO) tant appréciés chez son prédécesseur. En vidéo, la ressemblance est aussi sans appel puisqu’il profite du stabilisateur numérique, enregistre en Full HD 50 à 60 images par minute, en HD (1 280 x 720 pixels) et également en 4K UHD (3 840 x 2 160 pixels). Toujours du D500 de la même marque, l’appareil emprunte le capteur de mesure pour la reconnaissance de scène RVB à 180 K pixels.

En ce qui concerne le D7200, c’est sur son module AF Advanced Multi-CAM 3500 II que le Nikon D7500 a flashé. En fait, ce dernier est muni de 51 collimateurs et d’une sensibilité allant jusqu’à -3IL ; ce qui permet au nouvel appareil Nikon de pouvoir capter 8 images par seconde en mode rafale. Cet appareil photo propose un écran tactile multitouch de 3,2 pouces orientable sur la verticale. Par contre, il offre une définition de 922 000 points qui semble nettement plus petite que celle de ses prédécesseurs.

Nikon D7500 caractéristiques
Nikon D7500, Source : Nikon

Un design plus fin et plus léger que celui de ses prédécesseurs

C’est surtout au niveau du design que le constructeur a fait preuve d’innovation en proposant une carrosserie plus attrayante au Nikon D7500. En effet, cet appareil est recouvert d’un châssis en fibre de carbone plus petit que celui du D500 et plus léger que celui du D7200. On serait donc en face de 13,5× 10,4 × 7,2 cm pour un poids de 640 g. Il offre également une prise en main agréable grâce à sa poignée ferme et solide.

En ce qui concerne les connectiques, leur disposition reste la même. On retrouve sur cet APN une connexion au WiFi et au Bluetooth pour faciliter le transfert des images ; tout ceci grâce à l’application SnapBridge. On y a également un port microSD pour le stockage des images, un port micro USB, une entrée pour la prise Jack, une sortie de casque et une sortie HDMI. En outre, le Nikon D7500 dispose d’un flash intégré pouvant s’associer aux modules flash sans fils et sera vendu au prix de 1549 €.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY