Bientôt, Linkedin ne sera plus seul à offrir ses services de recrutement aux entreprises, car Google Hire s’apprêter à débarquer, et pourra le concurrencer. Selon les indiscrétions, ce nouveau service de Google permettrait aux sans-emplois de postuler en ligne aux offres que leur proposeraient certaines entreprises en quête d’employés. Pour cela, les candidats devront se créer un profil, en affichant sur le programme tous les renseignements les concernant. Pour le moment, rien de concret n’est encore révélé sur ce service, car Google le garde encore secret. En attendant son lancement officiel, on se contentera des quelques informations qui ont fuité çà et là.

Quel intérêt pour Google Hire ?

Le géant de la recherche sur internet va bientôt s’introduire dans le domaine social avec un nouveau réseau qui vise à diminuer le taux de chômage dans le monde. Son objectif : simplifier la tâche aux entreprises en quête de personnel qualifié en les aidant à trouver sans difficulté les employés qu’il leur faut. Ainsi, la stratégie que proposerait Google Hire serait de poster l’offre d’emploi sans donner plus d’informations sur la société.

Ensuite, les candidats intéressés répondront à la demande en envoyant leurs CV suivis d’une lettre de motivation. En outre, cette plateforme de Google opte pour un processus qui le rend facilement accessible, aussi bien pour le recruteur que pour le chercheur. Actuellement, seules les entreprises comme Single Hop, Medysas, CoreOS et Poynt, invitées par le constructeur lui-même ont accès à ce service. Pour les autres, il leur faudra faire preuve d’un peu plus de patience.

Page Google hire
Page Google hire, Source : Zebulon

Intimité dévoilée avec le nouveau service de Google

Avec Google Hire, la vie privée des candidats ne sera plus un secret pour les recruteurs qui auront désormais leurs comptes personnels à portée de main. Il suffira de deux ou trois clics pour exposer tous les dessous des postulants. Il serait donc temps pour les chercheurs d’emploi d’enterrer les passés sombres s’ils tiennent à profiter des services de ce nouveau moteur de Google.

En fait, la plateforme de recrutement Hire, créée par la start-up Bebop (rachetée à 380 millions de dollars en fin 2015) a à sa tête Diane Green, un nom qui n’est pas nouveau dans le sillage du géant du web. En gros, pour les chercheurs d’emploi, ils pourront profiter bientôt de Google Hire qui ne mettra plus trop de temps pour être plus fonctionnel, étant donné que certains recruteurs s’en servent déjà.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY