Vous vous souvenez encore de la mésaventure du Galaxy Note 7 ? Certainement que oui ! Ce Smartphone restera à jamais dans la mémoire des fans de Samsung. Aussi, le constructeur coréen n’oubliera pas de sitôt le malheur causé par cet appareil. Quelques semaines après sa sortie, ce téléphone a commencé par défrayer la chronique dans le mauvais sens. Au finish, la production a été suspendue malgré les tentatives pour arranger la situation. Pour éviter de tels désagréments, le géant coréen a mené des investigations, et aujourd’hui, nous en savons plus sur les causes de cette mauvaise histoire du Galaxy Note 7.

Voici une vidéo de quelques explosions du Galaxy Note 7

Un petit rappel sur la mésaventure du Galaxy Note 7

C’était en août 2016, et , un Smartphone haut de gamme qui devait faire des merveilles sur le marché. Tout avait bien commencé, mais quelques semaines après, un utilisateur fit cas d’une explosion de son appareil. Est-ce un cas particulier ? Se demandait-on quand une autre explosion fut dénoncée ailleurs, et cela commença. En quelques jours seulement, 35 cas avaient été enregistrés, et là, c’était devenu un problème général.

Samsung rappela alors ces appareils problématiques pour changer leurs batteries qui étaient supposées être la cause des explosions. Après cette phase, des explosions avaient encore été enregistrées, et visiblement, le problème n’était pas résolu. Le géant constructeur asiatique fit un second rappel de ces appareils. Mais, au final, la production et la vente des Note 7 ont été suspendues, et ainsi prit fin leur règne. Samsung enregistre dès lors un fiasco, et tente par tous les moyens de se faire pardonner, surtout pour redorer son blason dans le secteur de la téléphonie mobile.

Galaxy Note 7 brûle
Galaxy Note 7 brûle, Source : PhonAndroid

Les causes réelles des explosions des Note 7

Dimanche dernier, Samsung a organisé une conférence de presse et a dévoilé les deux problèmes (tous liés à la batterie) qui causaient les explosions des Galaxy Note 7. Pour le premier souligné sur la batterie originale (qui était intégrée à l’appareil dès le lancement), c’était une erreur de conception qui créait un court-circuit. L’emplacement de la batterie était trop fin, ce qui la compressait, et ainsi, les électrodes positives et négatives entraient en contact.

Pour la seconde batterie (celle de remplacement), c’est une erreur de fabrication en masse. En effet, les premiers modèles marchaient normalement, mais quand Samsung avait augmenté le volume de sa commande (près de 10 millions de modèles), l’entreprise Amperex Technology qui était le fournisseur avait bâclé les travaux sur les autres modèles. Après les enquêtes, il a donc été constaté des défauts de soudure, de mauvaises isolations… qui ont aussi créé des courts circuits.

En outre Samsung devrait tirer leçon de cette situation, et offrir de meilleures prestations sur son prochain Galaxy S8, considéré comme le successeur du Note 7. D’ailleurs, Koh Dong-jin, directeur général de la division mobile de Samsung, l’a bien expliqué : « Les leçons de cet incident ont désormais été intégrées dans nos procédures et dans notre culture (…) Samsung Electronics travaillera sans relâche pour regagner la confiance des consommateurs. » Le successeur du Galaxy Note 7 devrait très certainement donc mettre le paquet. Wait and see !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY